jeudi 21 août 2008

Ascendance de Jeanne Dauprat

Les ascendants patronymiques de Jeanne Dauprat présentés dans cet article sont les suivants :

Jeanne Dauprat (1794-1862)
Gilbert Dauprat (1744-1795), laboureur, chef de la communauté des Peulins à Ciernat
Claude Dauprat, (vers 1694-1766), laboureur, propriétaire
Henry Dauprat (vers 1662-1737)

Jeanne Dauprat est la fille de Gilbert Dauprat et de Marie Bonjean. Elle est née à Ciernat le 12 mai 1794, au domaine des Peulins. En 1811, à l’âge de 17 ans, elle épouse Jean Emery à Sanssat. Ils habitent quelques années sur cette commune avant de partir s’installer au moulin Roussat (Montoldre) où ils sont cultivateurs et meuniers.
Elle est décédée « par suite de maladie » à l’âge de 67 ans à l’hospice de Gayette (17 mars 1862).
(Voir articles « hospice de Gayette » ; « Moulin Roussat » => famille Emery)

*****************************************************************************

Gilbert Dauprat est né le 26 février 1744 à Boucé. Il est le fils de Claude Dauprat et de Rose Dubouchat. À 30 ans, il a épousé Thérèse Papon à Ciernat. Les époux se sont installés au domaine des Peulins, siège d'une communauté dont Claude Dauprat, le frère de Gilbert, était le maître. Neuf enfants sont nés de ce mariage. Après le décès de Thérèse, Gilbert s'est remarié à 48 ans avec Marie Bonjean, la veuve de l'un de ses neveux avec laquelle il a eu deux filles. après le décès de son frère Claude en mai 1794, il est devenu le chef de la communauté des Peulins, mais pour peu de temps puisqu'il est décédé à son tour le 13 mars 1795.


Arbre : les enfants de Gilbert Dauprat (1744-1795)
Gabriel (°1778) est le seul fils pour lequel on ne possède qu'un acte de naissance. Un seul enfant issu du premier mariage est arrivé en âge de se marier. Mathieu est probablement décédé à l'âge de 12 ans au domaine des Peulins (en raison d'une confusion dans les prénoms ou dans les dates de naissances sur les actes, il pourrait y avoir une inversion concernant les actes de Mathieu et de Michel)

*****************************************************************************

Claude Dauprat est probablement né le 21 avril 1696 à Saint-Loup (1). Il est le fils d'Henry Dauprat et d'Anne Thomas. Vers l'âge de 28 ans, il se marie avec Rose Dubouchat, la fille d'un laboureur originaire de Sorbier. Les mariés s'installent sur cette paroisse où ils ont 13 enfants entre 1724 et 1746. Claude est dans un premier temps désigné comme journalier, puis comme propriétaire dans les années 1740. L'année 1750 touche durement la famille puisqu'elle perd trois enfants : Marguerite (13 ans) en février, Henry (19 ans) en avril, et François (9 ans), en juin. Rose décède en 1755 et curieusement Claude n'est plus que "locataire" sur l'acte. Aucune mention de domaine ne figure sur les actes avant son remariage avec Marie Diot, sept ans après le décès de Rose. Il réside alors au hameau de Rigny, tout comme sa nouvelle femme. Une dispense pour "affinité spirituelle du second degré" a dû être dispensée pour la cérémonie sans qu'il en soit précisé les causes sur le registre (2).
Il est décédé au hameau de Rigny (Boucé) le 30 avril 1766, à l'âge d'environ 70 ans. 

(1) L'acte de naissance n'indique pas la mère de l'enfant. L'acte de remariage de son père Henry Dauprat indique toutefois que sa première épouse est originaire de Saint-Loup. 
(2) Marie Diot n'est la marraine d'aucun des enfants de Claude



Arbre : les enfants de Claude Dauprat et Rose Dubouchat

*****************************************************************************

Henry Dauprat est né vers 1662. L'acte de son premier mariage n'ayant pu être retrouvé pour l'instant, on ignore son origine. Un seul enfant issu de ces deux mariage a pu être identifié et il est probablement né à Saint-Loup (voir ci-dessus). Après son second mariage, Henry semble s'être définitivement installé à Boucé où il est décédé le 21 décembre 1737, à l'âge d'environ 75 ans.





Arbre : Un seul enfant d'Henry Dauprat a pu être identifié pour l'instant.

Aucun commentaire: