samedi 16 mai 2009

Ascendance de Jean Morand

Les ascendants patronymiques de Jean Morand présentés dans cet article sont les suivants :

Jean morand ( 1872-v.1930), épicier, serveur
Jean Morand (1833-1903), métayer
Pierre ("Antoine") (1799-1872), métayer
Antoine Morand (1768-?), métayer
Mathieu Morand (v.1745-1784), tisserand
Joseph Morand (v.1715-1799), blanchisseur
Claude Morand (v.1670-1738)


Jean Morand est né le 19 mars 1872 au domaine de la Richardière Molles. Il est le fils de Jean Morand et de Magdeleine Colombier. Il  épouse Jeanne (dite « Marie ») Fayet à Lachaux le 24 janvier 1896. Le couple s'installe sur cette commune, d’abord comme cultivateurs, puis, à partir de 1902, comme épiciers. L’été, Jean Morand quitte Lachaux pour trouver un emploi de serveur dans les établissements vichyssois qui accueillent les curistes. Jean et Marie ont neuf enfants entre 1897 et 1919 (1).
Il est décédé à Lachaux vers 1930.

(1) voir article intitulé “la famille Morand à Lachaux”).


Photo : Jean Morand (à gauche) et son gendre Jean Cartailler (à droite). La photographie a vraisemblablement été prise à Vichy dans les années 20.

***************************************************************************

Jean Morand est né le 14 juin 1833 au domaine de la Richardière à Molles. Il est le fils de Pierre (dit “Antoine”) Morand et de Marie Morlat. À 22 ans, il a épousé Magdeleine Colombier, la fille d’un cultivateur originaire du domaine des Grands Nauds à Molles. Les époux se sont installés comme métayers au domaine de la Richardière où sont né leurs six enfants entre 1856 et 1872. Par la suite, ils ont quitté Molles pour s’installer au village de Beaudecroux (Arronnes) (1), puis dans le bourg de Lachaux où ils ont rejoint au moins deux de leurs enfants.
Il est décédé à Lachaux le 4 mai 1903, à l’âge de 69 ans.

(1) source : mariage de Claudine Françoise Morand, Arronnes, 1876 / décès de Pierre (Antoine) Morand, Molles, 1872.


Arbre : les enfants de Jean Morand (1833-1903) et Magdeleine Colombier

***************************************************************************

Pierre (dit « Antoine ») Morand est né le 23 vendémiaire de l’an VIII (15 octobre 1799) au domaine Gravoin à Molles. Il est le fils d’Antoine Morand et de Marie Beauparlant. Le 22 septembre 1818, il a épousé Marie Morlat à Molles. À cette date, il habitait toujours à Gravoin, où il était métayer. Les époux se sont ensuite installés au domaine de la Richardière où sont nés leurs sept enfants entre 1819 et 1835. Après le décès de se femme en 1855, il s'est installé au Frédor, un autre domaine de la commune de Molles, où il est décédé à l'âge de 72 ans.


Arbre : les enfants de Pierre (Antoine) Morand (1799-1872) et Marie Morlat

***************************************************************************

Antoine Morand est né le 23 février 1768 au domaine Toquin à Arfeuilles. Il est le fils de Mathieu Morand et de Marie Charasse. À 23 ans, il a épousé Marie Beauparlant à Molles. Les époux se sont installés dans cette commune, au village Gravoin. Ils y ont eu neuf enfants entre 1793 et 1810.


Arbre : les enfants d'Antoine Morand (1768-?) et Marie Beauparlant

***************************************************************************

Mathieu Morand est né vers 1745 (au Breuil ? ). Il est le fils de Joseph Morand et de Jacqueline Fouché. À 22 ans il a épousé Marie Charasse à Arfeuilles. Il s’est alors installé comme tisserand au village Toquin situé sur cette commune. Après 1780, toute la famille quitte ce lieu pour la commune de Molles où naissent les derniers enfants.
Il est décédé à Molles le 3 décembre 1784 à l’âge d’environ 39 ans.


Arbre : les enfants de Mathieu Morand ((v.1745-1784) et Marie Charasse.
Cette famille est à l'origine de la plupart des personnes portant le nom de Morand à Molles après 1780. Gaspard et Michel y ont ainsi transmis à leurs enfants leurs professions respectives de sabotier et de tailleurs d'habit.

***************************************************************************

Joseph Morand est né vers 1715. Il est le fils de Claude Morand et de Françoise Depeu. À dix-sept ans il a épousé Jacqueline Fouché, âgée quant à elle de seulement 16 ans. La cérémonie s’est déroulée en l’église du Breuil en présence des parents qui ont du autoriser ce mariage précoce qui n’était pas chose si courante. Leur premiere fille, Gabrielle, est née l’année suivante le 4 octobre 1737. De 1738 à 1745, ils n’ont pas eu d’enfants enregistrés sur les registres du Breuil. On sait pourtant qu’ils ont eu au moins un garçon, Mathieu, au cours de cet intervalle. Soit toute la famille avait quitté la commune (peut-être à la suite du décès de Claude Morand, le père de Joseph, en 1738), soit les accouchements avaient lieu dans une autre paroisse.
À partir de 1746, les enfants furent de nouveau inscrits sur les registres du Breuil. Au moins dix nouveaux enfants sont nés après cette date.
Au cours de ces années, la profession la plus souvent mentionnée pour Joseph Morand était celle de blanchisseur. Une seule fois, il est qualifié de journalier.
Joseph est décédé au Breuil le 27 août 1799, à l’âge d’environ 80 ans.


Arbre : les enfants de Joseph Morand (v.1715-1799) et Jacqueline Fouché.

***************************************************************************

Claude Morand est vraisemblablement né vers 1670. Il a épousé Françoise Depeu à Châtel-Montagne le 12 juin 1697. Il est décédé au Breuil le 16 janvier 1738, à l’âge d’environ 72 ans.


Arbre : les enfants de Claude Morand (v.1670-1738) et de Françoise Depeu.

Aucun commentaire: